« Commencing countdown, engines on »

« Bonsoir mademoiselle ***, je suis Mr *** de l’hotel de police. Pourriez vous me recontacter au *** s’il vous plait. Mon message téléphonique fait suite à la lettre adressée par votre avocat. « 

J’ai reçu ce message sur mon répondeur au moment où j’y étais le moins préparée.

Après avoir évité de justesse une violente crise d’angoisse, et passé deux coups de fils pour contenir le choc, me voilà pour vous tenir au courant. Je n’ai pas eu de détails concernant l’objet de cet appel, mais il y a de très forte chances pour que ce soit dans le but de programmer l’audition à la brigade des mœurs.

Celle où je devrai dire tous ces mots. Salissants. Dégradants. Et il n’y a pas d’entrainement pour ça : chaque fois, chacune de toutes les petites fois où ces mots doivent être prononcés.. c’est l’enfer. C’est douloureux, écœurant, humiliant. Et sale. Tellement sale. Je pourrais tout raconter en évoquant des « trucs » et « cet endroit là » et « plus bas que là » et « l’Endroit » .. mais ces mots.. « ces » mots.. ces mots là.

Je ne veux pas, et je ne peux pas les prononcer. Et j’essaie d’oublier qu’il va bien falloir les dire, de vive voix. Les articuler, les sortir de ma gorge, surmonter la honte de leur prononciation.

Il y a peu (quelques semaines), mon avocat m’a annoncé que la procédure était enregistrée en enquête… Mais je n’en voyait rien de concret.

Ce soir c’est fait.

Je suis tétanisée.

C’est parti, ça commence.. ça y est.

Vous connaissez « Space Oddity » de David Bowie? C’est une chanson qui m’a toujours poursuivie. J’ai une relation particulière avec cette chanson. Et ce soir, elle a beaucoup de sens. Et elle me rassure.

Un peu.

Publicités

19 réflexions sur “« Commencing countdown, engines on »

  1. Les Editions de l'Embelllie 25 février 2015 / 21 h 16 min

    On ne peut malheureusement pas dire grand chose mis à part « bon courage » car il en faut lorsqu’on décide d’oser dire et expliquer ce que l’on aimerait fuir, pas oublier, mais les prononcer c’est re vivre et c’est une épreuve douloureuse… pensée ♥

    Aimé par 1 personne

  2. Elisa 26 février 2015 / 9 h 33 min

    Si je peux me permettre, il existe des méthodes pour affronter des situations difficiles : méditation, sophro, PNL… Toutes mes pensées t’accompagnent dans cette épreuve 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Freyja 26 février 2015 / 9 h 43 min

      Merci beaucoup pour ton message Elisa. Il y a deux semaine, une partie de ma famille m’a offert une séance de Shiatsu .. et j’y ai retrouvé beaucoup de calme intérieur, de sérénité et d’idées douces et positives, mais aussi un rapport légèrement apaisé à mon corps. Malheureusement, 70€ .. impossible de recommencer l’expérience de si tôt !

      J'aime

  3. Mona de B. 26 février 2015 / 14 h 14 min

    Oui j’imagine que ça risque d’être très éprouvant…
    Si ça peut te rassurer, c’est BIEN si tu puisses ressentir ce que tu devras exprimer, même si c’est douloureux. Au moins tu vis tes émotions, et ça t’a sauvée puisque tu es sur la bonne voie.
    Je te dis ça parce que moi je suis très dissociée de mes émotions, et je peux sans peine raconter des choses très personnelles et plus ou moins sordides comme si je parlais d’un rhume. Même si ça a l’air de protéger sur le moment, c’est en fait très mauvais pour soi. Ne pas ressentir c’est ne pas accéder à sa vérité douloureuse et donc ne pas la sortir de soi, c’est aussi ne pas se protéger, ne pas se respecter…
    Alors je suis de tout cœur avec toi, j’espère que tu auras des gens autour de toi pendant que tu raconteras dont tu sentiras une réelle écoute et une réelle empathie pour ton vécu et ta souffrance. Courage, tu as fait le plus gros je pense!

    Aimé par 2 people

    • Freyja 26 février 2015 / 16 h 24 min

      Je ne serai pas là pour exprimer mes ressentis mais les faits, pur et durs. Pas d’interprétations, de sentiments .. les faits.
      C’est là que sera la difficulté d’ailleurs.

      Et .. le plus gros est à venir. Mais pas le choix, cet homme doit payer.

      J'aime

      • Mona de B. 26 février 2015 / 17 h 14 min

        Je voulais dire que raconter ces faits provoque des sentiments.
        J’imagine que ce doit être encore pire de les ressentir et espérer peut-être les exprimer alors qu’en face de toi on ne te demandera que les faits.
        Profite de ton blog et de tes lecteurs et lectrices pour être soutenue 🙂 au moins tu sais qu’il y a des oreilles pour écouter tes sentiments.

        Aimé par 1 personne

  4. Guy Veyer 27 février 2015 / 11 h 13 min

    Bon courage. La méditation, la respiration en conscience,… il existe ici en Corrèze un réseau d’échanges à qui on peut faire appel pour des séances de sophro, massage, etc,…

    Aimé par 1 personne

  5. Asepsie 27 février 2015 / 12 h 53 min

    Ce sera difficile, mais tu vas y arriver. Ton entourage t’aidera +++ à passer ce cap là… Mes pensées t’accompagnent.

    J'aime

  6. Sanguine Chronology 6 mars 2015 / 8 h 30 min

    Une étape de plus dans ton cheminement, courage, tu es une personne remarquablement forte vue les circonstances, mes meilleurs souhaits pour la suite.

    J'aime

  7. Froufrou de Falbala 6 mars 2015 / 19 h 37 min

    tu as osé commencer les démarches judiciaires et çà c’est du courage. Tu as pris un avocat et çà c’est de la détermination. Raconter ce qui t’est arrivé sera dur pénible, insupportable, peut être, mais libérateur, salvateur …. je n’en doute pas
    raconte, et raconte nous encore ta force, tes sentiments,
    tu es une belle personne à qui il est arrivé l’inacceptable, reste belle et forte, crois en toi. nous sommes plusieurs au travers de ce blog à t’apporter notre soutien. Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

  8. lesouffleurdemots 12 septembre 2015 / 19 h 29 min

    Coucou, je voulais venir aux nouvelles. Que deviens-tu ? Nous sommes de tout coeur avec toi

    J'aime

  9. Lebuchard courroucé 18 février 2016 / 18 h 08 min

    Bonjour,
    je viens moi aussi au nouvelles.
    Courageuse démarche que de communiquer sur de tels faits.
    Je vous souhaite de réussir dans tout ce que vous entreprendrez pour arriver à évacuer au maximum votre souffrance intérieure.
    Bonne continuation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s